DSM sur la voie des 75 % d’électricité renouvelable

Partager cet article avec :

Le chimiste néerlandais Royal DSM a annoncé le 21 avril avoir signé les plus importants accords d’achat d’électricité (PPA) de la société. Ces accords permettront la réduction des émissions de CO2 de la société de 85 000 tonnes par an. Ces PPA signés en Europe et aux Etats-Unis représentent un quart de la consommation annuelle d’électricité de DSM. C’est avec EDPR, un leader mondial dans le secteur des énergies renouvelables, que le PPA européen a été signé. L’énergie proviendra d’un parc éolien et de deux centrales solaires en Espagne, soit une capacité totale de 76 mégawatts. En ce qui concerne le PPA aux USA, c’est Origis Energy qui fournira l’électricité en provenance d’une centrale solaire de 78 MW. Grâce à ces nouveaux accords, DSM est en bonne voie pour atteindre son objectif : 75 % de l’électricité consommée doit provenir de sources renouvelables d’ici à 2030. « Avec ces deux gros contrats d’électricité renouvelable, nous améliorons considérablement l’empreinte environnementale de nos activités et nous sommes bien partis pour atteindre notre objectif ambitieux de 75 % d’achat d’électricité renouvelable avant la date prévue », s’est félicité Dimitri de Vreeze, co-p-dg de Royal DSM. La société compte atteindre les 100 % d’énergie renouvelable le plus tôt possible. En 2019, 50 % de l’énergie achetée par le groupe provenait de ressources renouvelables.

Partager cet article avec :