DSM développe des solutions alternatives pour ses plastiques techniques

Partager cet article avec :
Shruti Singhal, président de DSM Engineering Plastics.

Le chimiste néerlandais Royal DSM a annoncé le 17 octobre à la K 2019, salon des plastiques et caoutchoucs, son intention de produire des polymères biosourcés ou à partir de produits recyclés. Il voudrait proposer d’ici à 2030 une gamme complète de solutions contenant au minimum 25 % de matière recyclée ou biosourcée dans le produit final. Cette annonce est une nouvelle étape dans la démarche de développement durable mise en place par DSM, qui mise sur l’économie circulaire et les produits biosourcés. « Je suis très fier que DSM dirige notre industrie en prenant l’ambitieux pas suivant : introduire de plus en plus d’alternatives à base de produits biologiques et recyclés dans notre portefeuille actuel », a déclaré Shruti Singhal, président de DSM Engineering Plastics.

Deux gammes de produits biosourcés déjà sur le marché

Riche de 150 ans d’innovation, DSM s’appuiera sur toute une panoplie d’outils, comprenant différentes technologies, pour développer cette nouvelle gamme de plastiques techniques : fermentation, recyclage mécanique, etc. Dans l’immédiat, le chimiste a lancé les gammes de produits Arnitel et Stanyl, issus de la biomasse. « Nos solutions de substitution biosourcées Arnitel et Stanyl offriront les mêmes performances fonctionnelles que notre portefeuille traditionnel. Cela permettra à nos clients de passer facilement à une solution plus durable sans requalifier les matériaux », a expliqué Joost d’Hooghe, vice-président Polyamides chez DSM Engineering Plastics.

Partager cet article avec :