Deinove renforce sa trésorerie

Partager cet article avec :
Bactéries déinocoques utilisées par Deinove. (c)Deinove

La société de biotechnologies montpelliéraine a émis le 3 avril une deuxième tranche d’obligations convertibles en actions nouvelles (OCA). Cette tranche est composée de 100 OCA d’une valeur nominale de 10 000 euros chacune, soit un renforcement immédiat de la trésorerie de la société d’un montant d’un million d’euros. Cette émission d’OCA a été réalisée dans le cadre de l’accord conclu le 9 juillet 2019 avec le fonds European Select Growth Opportunity Fund, relatif à un financement par voie d’OCA pour un montant nominal maximum de 15 M€. Pour Deinove, les objectifs de cette opération sont : de financer le besoin en fonds de roulement ; continuer le développement et la commercialisation de bioactifs naturels pour l’industrie de la cosmétique ; poursuivre les essais cliniques de phase II aux Etats-Unis concernant son candidat antibiotique pour le traitement des infections gastro-intestinales ; et découvrir des premier leads antibiotiques sur la plateforme intégrée robotisée de criblage à fort contenu.

Un préfinancement de la créance CIR 2019

La société a également annoncé le 1er avril l’obtention d’un préfinancement de sa créance Crédit d’impôts recherche (CIR) de la part de la Société Générale Factoring (SGF). A ce titre, la société a perçu la somme de 2,1 M€, soit 84 % de la créance estimée pour 2019. Il s’agit de la deuxième année consécutive que Deinove fait appel à la SGF pour ce type d’opérations. « Leur dispositif est simple, souple, compétitif et leurs équipes très réactives. Cette opération vient renforcer notre trésorerie à court terme, dans l’attente d’une amélioration des conditions générales. Nos équipes continuent de mener à bien nos opération de R&D et commerciales, dans les limites imposées par le contexte sanitaire actuel de pandémie », a déclaré Julien Coste, directeur administratif et financier de Deinove.

Partager cet article avec :