Covid-19 : NatureWorks et Nonwovens Institute lancent la production 10 M de masques

Partager cet article avec :
Natureworks
Première unité industrielle de NatureWorks dans le Nebraska.

Le spécialiste américain des polymères et produits chimiques renouvelables NatureWorks, et son partenaire de longue date Nonwovens Institute (NWI) ont mis au point une nouvelle gamme de textile pour masques chirurgicaux. NWI a modifié sa ligne de production pilote, initialement dédiée à la recherche et la formation, pour produire les quantités de matériau nécessaire à la fabrication de 10 millions de ces masques, à raison de deux millions par semaine. NatureWorks a, quant à lui, fait don de son biopolymère Ingeo – un polymère d’acide polylactique (PLA) – qui combiné à du polypropylène offre un textile résistant et filtrant.

Une protection multicouche

Les masques chirurgicaux N95 ont une structure multicouche. En effet, deux couches de spunbond protègent une épaisseur filtrante, et confèrent sa forme au masque. La partie réalisant la filtration est également un matériau non tissé, et chargé électrostatiquement. C’est cette charge qui permet de capturer les particules indésirables telles que les virus et les bactéries, et son niveau va également déterminer la capacité de filtration du masque. « En raison de la crise de Covid-19, nous avons créé une nouvelle génération de filtres uniques qui ont une excellente capacité de filtrage sans avoir besoin d’être chargés, ce qui signifie qu’ils peuvent potentiellement être réutilisés après un nettoyage avec du peroxyde ou une solution d’alcool », a déclaré Behnam Pourdeyhimi, directeur exécutif de NWI. Car avec les filtres utilisés conventionnellement, impossible de réutiliser les masques en raison de la perte de charge dans le processus de nettoyage.

Partager cet article avec :