Covid-19 : Metabolic Explorer reprend ses activités sur site

Partager cet article avec :
La plateforme pétrochimique de Carling va accueillir l’unité de Metabolic Explorer. (c)DR

La cleantech française Metabolic Explorer (Metex) informe ses actionnaires de la reprise progressive de ses activités sur son site de Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme), ainsi que sur le chantier de construction de l’usine Metex Nøøvista à Carling (Moselle). Afin de répondre aux mesures d’hygiène et de confinement que la crise sanitaire du coronavirus impose, Metex avait mis en place le 17 mars un plan de continuité d’activité minimum favorisant le télétravail et limitant les activités nécessitant une présence sur site. « Metex a identifié, après un travail conjoint avec le CSE de l’entreprise, les situations à risque service par service. Ainsi, ont été mis en place plusieurs aménagements organisationnels, approuvés par la médecine du travail et qui évolueront en fonction des impératifs de gestion de cette crise sanitaire », fait savoir la société. Ces mesures ont permis le retour de près de 80 % des effectifs sur le site de Saint-Beauzire. Différentes mesures ont été prises sur le site de Carling-Saint-Avold pour la construction de l’usine de Metex Nøøvista, permettant ainsi une reprise progressive des activités sur le chantier, notamment pour la partie Génie Civil. « Afin de limiter au maximum l’impact économique de cette crise sanitaire sur nos développements, nous avons travaillé à la mise en œuvre de cette reprise d’activité dans les meilleures conditions possibles pour protéger nos salariés », a déclaré Benjamin Gonzalez, p-dg de Metex. La société précise que « l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur les activités du groupe et les perspectives 2020 n’est pas encore quantifié ».

Partager cet article avec :