Covid-19 : Lactips développe un lien hydrosoluble biosourcé

Partager cet article avec :

Le spécialiste français des bioplastiques solubles Lactips a développé une solution pour fabriquer des liens hydrosolubles. La fonction de ces liens est de sceller les sacs de linges hospitaliers. Face à l’urgence de la crise sanitaire et à la demande de centres hospitaliers, Lactips a développé un moyen de sceller et limiter la manipulation des sacs de linge utilisé par les personnels soignants. « Nous avons su, dans un premier temps, réagir rapidement pour apporter une solution transitoire aux acteurs de santé en première ligne lors de l’épidémie. Face à la demande grandissante, c’est grâce à une mobilisation sans précédent de nos équipes, appuyées par l’industrie locale, que Lactips a pu développer, en un temps record, une solution efficace et validée qui continue d’être utilisée par les établissements hospitaliers », a déclaré Pascal Chabance, directeur commercial de Lactips.

Lactips a collaboré avec un acteur de la sacherie pour intégrer sa technologie 100 % biosourcée, issue de protéines de lait, et biodégradable à des sacs hermétiques. Ces liens, validés par l’ensemble des parties prenantes du secteur et commercialisés en Europe, disparaissent totalement au contact de l’eau (de 40° à 60°C selon la norme appliquée) sans laisser de résidus collants. « Dans le contexte épidémique de la Covid-19, nos valeurs de protection des personnes et de l’environnement, véritables piliers de Lactips, nous ont poussés à soutenir le monde hospitalier face à l’urgence sanitaire », a commenté Marie-Hélène Gramatikoff, p-dg et co-fondatrice de Lactips.

Partager cet article avec :