Covestro étoffe son portefeuille de produits biosourcés

Partager cet article avec :
Phare de voiture fabriqué à partir de polycarbonate. – (c) Covestro

Le spécialiste allemand des polymères Covestro lance un nouveau film en polycarbonate partiellement biosourcé. 50 % de la teneur en carbone de Makrofol EC provient de la biomasse végétale, réduisant ainsi considérablement l’empreinte carbone de ce type de produit. L’utilisation accrue de matières premières alternatives fait partie d’un programme à long terme que Covestro met en œuvre alors qu’il s’engage pleinement dans l’économie circulaire. C’est cet engagement qui a permis à la société de décrocher un prêt de 225 millions d’euros, de la part de la Banque européenne d’investissements (BEI), pour renforcer ses travaux de R&D autour de la durabilité et de l’économie circulaire, à un niveau européen.

Makrofol EC possède des propriétés comparables en qualités à des films en polycarbonate standard de la gamme Makrofol. Cependant, il possède une meilleure résistance aux produits chimiques et aux intempéries, ainsi qu’une robustesse accrue à l’abrasion. Pouvant être plastifié et même thermoformé, ce produit sur lequel l’impression est facile, trouve des applications dans de nombreux secteurs tels que l’industrie automobile. Un récent partenariat entre Covestro et Neste a notamment pour objectif de remplacer la matière première fossile utilisée dans la production des polycarbonates par des hydrocarbures renouvelables.

Partager cet article avec :