Coronavirus : un masque biodégradable en chanvre

Partager cet article avec :
(c) Geochanvre

L’entreprise française spécialisée dans le textile en fibres naturelles Géochanvre a créé un masque de protection biodégradable contre le coronavirus. Avec ce masque composé à 100 % de fibres de chanvre, la société basée en Bourgogne-Franche-Comté propose une alternative aux masques à usage unique majoritairement utilisés pour faire face à l’épidémie actuelle. Ils peuvent être portés 4 heures et se décomposent facilement. Selon Gérald Bayette, directeur commercial de Géochanvre, l’idée de créer des masques est apparue au début de la pandémie : « C’était une conviction pour nous d’être une alternative au plastique, il fallait qu’on puisse fournir en France un masque écologique ».

Ce masque biodégradable et compostable est composé d’un feutre filtrant 100 % végétal, issu de chanvre cultivé sans pesticide, d’un voile protecteur en acide polylactique (PLA), d’une bande élastique qu’il est possible de retourner à la société une fois le masque usagé, et d’une mousse de protection au niveau du nez et du menton. Le procédé d’hydroliage breveté en 2014 par la société, qui permet de lier les matériaux avec de l’eau sous forte pression, permet au masque de ne contenir ni additif ni colle.

Partager cet article avec :