Cogénération biomasse : Pose de la première pierre du projet Novawood

Partager cet article avec :
La première pierre du projet Novawood a été posée le 27 février. – (c)Françoise de Vaugelas

C’est sous la neige que, le 27 février, la première pierre du projet Novawood a été posée sur le site de production de bicarbonate et carbonate de sodium de Novacarb à Laneuveville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle). Cette filiale de Seqens entame, avec la construction d’une centrale de cogénération de biomasse, sa transition énergétique. Le site diminuera ses émissions de CO2 de 150 000 tonnes par an et de 40 % sa consommation de charbon. « Il s’agit de la neuvième centrale de ce genre qui sera construite en France. Elle permettra d’éviter l’émission de 150 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent des émissions de 60 000 voitures », a commenté Michel Treguer, le président de Novawood. « Cela fait 10 ans que nous sommes engagés dans la transition énergétique du groupe, nous avons pour objectif de supprimer le charbon, qui n’est plus compatible avec la situation actuelle d’un point de vue économique et environnemental », a ajouté Frédéric Louis, directeur du site de Novacarb. Cette centrale fonctionnera grâce à 135 000 tonnes par an de bois déchet, dont des traverses de chemin de fer qui seront fournies par la SNCF.

Un projet générateur d’emplois

Cette future unité de cogénération de biomasse aidera à maintenir ce site historique, en fonctionnement depuis 1865, et qui emploie directement et indirectement plus de 1300 personnes. « Dans la région, on trouve les deux dernières soudières de France. Il est très important de les maintenir, elles représentent environ 5 000 emplois »,  a déclaré Jean-François Husson, sénateur de Meurthe-et-Moselle. En plus du maintien des emplois, la construction de ce cette centrale permettra de créer des emplois : entre 75 et 80 emplois supplémentaires pendant la phase de travaux, 26 emplois par la suite pour l’exploitation du site, et 80 emplois supplémentaires au sein de la filière bois locale. La mise en service de l’unité est prévue pour le deuxième trimestre 2022.

Partager cet article avec :