Chimie biosourcée : DowDuPont cherche à revendre sa division Biomatériaux

Partager cet article avec :

DowDuPont, entité issue de la fusion du groupe Dow et de la société DuPont, a indiqué qu’il était en quête d’un repreneur pour sa division dédiée aux Biomatériaux. Lors de la conférence relative aux résultats financiers du 1er trimestre le 2 mai dernier, la direction a indiqué qu’il comptait se séparer de six de ses activités à l’issue de la formation de la nouvelle entité DuPont le 1er juin prochain, issue de la fusion des actifs de Dow et de DuPont initiée en 2015. Selon plusieurs médias américaines, ce projet concerne notamment la division Biomatériaux – comprenant notamment les fibres biosourcées Sorona – ainsi que cinq autres activités : matériaux photovoltaïques, cleantech, solutions durables, la coentreprise avec Hemlock sur les semi-conducteurs et la joint venture DuPont Teijin Films. Ces activités, désormais considérées comme non essentielles, pèsent pour environ deux milliards de dollars de ventes annuelles.

Une activité héritée de l’ancien DuPont

Avant son rapprochement avec Dow, DuPont s’est intéressé aux biomatériaux notamment dans le cadre du développement de son offre de polymères biosourcées. A l’époque, DuPont Performance Polymers a commencé à proposer trois différentes gammées de polymères d’origine renouvelables : Hytrel (polyester issu de déchets agricoles), Sorona (polybutylène téréphtalate provenant d’amidon de maïs) et Zytel (polyamides 6,10 et 10,10 à longue chaîne issus d’huile de ricin). Face à l’essor de l’intérêt, DuPont a constitué une division dédiée aux matériaux renouvelables au sein de DuPont Industrial Biosciences pour commercialiser ses solutions durables. En novembre 2018, DuPont Biomaterials s’est distingué en s’engageant dans le programme d’économie circulaire porté par la Fondation Ellen MacArthur.

Partager cet article avec :