Chemours : John Sworen reçoit la médaille Moore pour son Teflon biosourcé

Partager cet article avec :
Chemours a développé un traitement pour les textiles déperlant biosourcé.

John Sworen, un chercheur de la société de chimie américaine Chemours, a reçu le 10 septembre la médaille Gordon E. Moore 2019. Il est ainsi récompensé pour avoir dirigé l’équipe qui a développé le Teflon EcoElite, un traitement déperlant durable non-fluoré biosourcé destiné au marché du textile de consommation. La médaille Moore, décernée par le groupe America, récompense les succès en début de carrière dans l’innovation, qui se traduisent à la fois par l’impact du marché et l’amélioration de la qualité de la vie. Le développement de ce produit s’intègre dans l’engagement général de Chemours de développer des produits durables les plus avancés du marché. Lancé commercialement en 2015, Teflon EcoElite est le premier produit à base de plantes de la société, ainsi que le premier produit hydrofuge d’origine renouvelable destiné à l’industrie textile.

Le premier traitement textile non-fluoré biosourcé

Fabriqué avec 60 % de matières premières d’origine renouvelable non-OGM, le Teflon EcoElite est le premier traitement textile non-fluoré durable. De plus, ses performances dépassent les technologies existantes non fluorées, telles que la paraffine et les silicones. « L’innovation de John change la donne pour l’industrie textile et nous sommes très fiers d’avoir reçu cette reconnaissance. Chez Chemours, nous nous engageons à faire progresser notre industrie sur les questions de responsabilité sociale et environnementale – et le développement du déperlant Teflon EcoElite de John est un brillant exemple de cet engagement », a déclaré Paul Kirsch, président de Fluoroproducts chez Chemours. En 2018, Chemours a publié ses premiers engagements RSE, comprenant dix objectifs en matière de développement durable, dont celui de réduire de 99 %, ou plus, les émissions de produits chimiques organiques fluorés dans les processus de traitement de l’air et de l’eau.

Partager cet article avec :