Cellulose : Nouryon rachète une division de J.M. Huber

Partager cet article avec :
Nouryon investit dans le carboxyméthylcellulose.

Nouryon a passé un accord pour acquérir la division carboxyméthylcellulose de J.M. Huber. Cette société est spécialisée dans la gestion de portefeuilles spécialisée dans l’industrie, les soins personnels, les aliments et boissons, les produits phytosanitaires, les matériaux de construction, les retardateurs de flamme et le services forestiers. Le carboxyméthyl cellulose est un polymère durable soluble dans l’eau et utilisé comme épaississant, liant, stabilisateur et filmogène.

« Ce rachat viendra consolider les actifs en carboxyméthylcellulose de Nouryon et souligne sa volonté de continuer à investir dans des marchés avec une croissance attractive », a commenté l’entreprise. La division de J.M. Huber, avec un chiffre d’affaires d’environ 135 millions d’euros, exploite une unité de production de classe mondiale et un centre de R&D à Äänekoski, en Finlande. Environ 240 employés de l’entreprise seront transférés à Nouryon, mais les sociétés n’ont pas souhaité dévoiler le montant du rachat ni les capacités de production. « Les sociétés ont des positions largement complémentaires sur les marchés finaux de carboxyméthylcellulose », ont-elles cependant fait savoir, « tels que les soins à domicile et personnels, l’exploitation minière, la nourriture, les produits pharmaceutiques, le papier et l’emballage ».

« Nous sommes ravis de l’opportunité d’acquérir cette entreprise de haute qualité », a déclaré Charlie Shaver, le p-dg de Nouryon. « Avec une gamme de produits qui complète notre portefeuille existant, cette activité nous permettra d’offrir à nos clients un ensemble de solutions beaucoup plus large ».

Partager cet article avec :