Cellulose : La coentreprise de Lenzing et Duratex investit 1,3 Mrd $

Partager cet article avec :
Stefan Doboczky, p-dg de Lenzing.

Le groupe autrichien spécialiste des fibres de cellulose Lenzing a annoncé le 20 décembre 2019 la future construction d’une usine de de pâte de bois à dissoudre, en partenariat avec Duratex. Cette unité de production, qui sera basée dans l’Etat de Minas Gerais (Brésil), permettra de fournir 500 000 tonnes par an de cette matière première primordiale pour les productions de fibres biosourcées de Lenzing. La joint-venture créée en 2018 entre les deux sociétés devrait investir environ 1,3 milliard de dollars (environ 1,16 Mrd €) pour la construction de cette usine.

Un investissement pour améliorer sa position sur le marché

« Les fibres cellulosiques à base de bois offrent une contribution importante pour améliorer la durabilité dans l’industrie textile. Conformément à sa stratégie d’entreprise sCore TEN, Lenzing s’engage à stimuler la croissance organique sur ce marché. Grâce à cet investissement, nous deviendrons plus compétitifs, agirons de manière plus indépendante et renforcerons par la suite notre position sur le marché », a déclaré Stefan Doboczky, p-dg du groupe Lenzing. Le démarrage de cette usine, qui devrait être « la plus grande et la plus compétitive des unités de production de ce type », est prévu pour le premier semestre 2022. La joint-venture, détenue à 51 % par Lenzing, fournira la totalité du volume de pâte de bois à dissoudre au groupe.

Ce projet est financé par une dette à long terme, les contrats de financement devant être conclu à la fin du premier trimestre 2020.

Partager cet article avec :