Cargill et InnovaFeed s’associent pour fournir des nouveaux aliments aux éleveurs

Partager cet article avec :
InnovaFeed produit des protéines pour l’alimentation animale à partir de larves de mouches.

Afin de fournir de nouveaux ingrédients aux industriels de la nutrition animale, Cargill, spécialisé dans les ingrédients alimentaires, et InnovaFeed ont annoncé un partenariat le 24 juin 2019. Ces deux entreprises proposeront de nouveaux aliments pour poissons contenant des protéines d’insectes, élevés et exploités par InnovaFeed. Cette alliance permettra ainsi d’offrir une solution pour soutenir la croissance de l’aquaculture de façon durable.

Des coproduits de l’amidon et du sucre pour nourrir les insectes

« Nous sommes conscients que les ressources de la planète ne sont pas infinies », déclare Pilar Cruz, président de Cargill Nutrition Animale. « Notre rôle consiste à trouver pour nos clients des aliments innovants, respectueux de la planète et permettant une production durable de protéine. » D’où le partenariat avec InnovaFeed : l’entreprise de biotechnologie utilise les coproduits de la production d’amidon et de sucre pour nourrir ses insectes. La partie protéique et l’huile sont ensuite extraites des mouches soldats noires pour être intégrées à l’alimentation animale, majoritairement l’aquaculture, mais aussi les animaux domestiques ou d’élevage juvéniles. « La valorisation de coproduits issus de la production céréalière disponibles localement, et le recyclage des déjections de nos insectes en engrais biologiques permettent la création d’un système circulaire en boucle courte », explique Clément Ray, p-dg d’InnovaFeed. Le site de production de l’entreprise, basé à Gouzeaucourt (Nord), a une capacité de production de 1 000 tonnes de protéine par an. Cette capacité de production devrait être multipliée par 10 grâce au nouveau site de production dont la première pierre a été posée le 20 mai dernier à Nesle (Somme).

Une intention de durabilité

« Ce partenariat permettra non seulement à nos clients producteurs de saumons et de crevettes de se différencier et de mieux répondes aux attentes des consommateurs, mais aussi de parvenir à une gestion plus responsables des ressources naturelles, au profit du développement d’une aquaculture durable à l’échelle mondiale », affirme Adriano Marcon, président de l’activité Nutrition aquacole chez Cargill. En effet, la durabilité des produits est très importante pour InnovaFeed, qui en 2017 avec signé une déclaration commune d’intention avec Auchan pour une pisciculture durable : « Nous avons également une contribution environnementale positive avec l’économie de 25 000 tonnes d’émissions de CO2 annuelles pour chacun de nos sites, qui produisent chacun 10 000 tonnes de protéine d’insecte pour nourrir les animaux d’élevage. Ce qui équivaut à retirer 14 000 voitures du parc automobile européen », déclare Clément Ray.

Partager cet article avec :