Carbios pourrait construire un démonstrateur chez Kem One à St-Fons

Partager cet article avec :
Carbios pourrait installer son démonstrateur dans la Vallée de la Chimie (vue du Belvédère Les Clochettes).

Carbios va-t-il construire son démonstrateur de biorecyclage de PET à St-Fons (Rhône), dans l’enceinte du site de la société Kem One ? Le projet est en cours d’étude et il vient de faire l’objet de la signature d’une lettre d’intention.

Dans cette lettre, les deux sociétés ont défini les principes qui guideront leur collaboration pour les six prochains mois dans la perspective de l’implantation de ce démonstrateur qui à partir de PET usager, permettra de régénérer les monomères – acide téréphtalique (PTA) et monoéthylène glycol (MEG) – en vue de pouvoir produire à nouveau un PET vierge. C’est aussi ce que l’on appelle aussi le « recyclage chimique des plastiques », par opposition au recyclage mécanique qui conserve le polymère en l’état.

La construction du démonstrateur devrait démarrer mi-2019 pour un démarrage des premières productions en 2021, avec une capacité de l’ordre de 10000 à 20000 tonnes par an de déchets traités, selon les informations livrées l’an passé par Jean-Claude Lumaret, directeur général. Dans cette collaboration, Carbios s’engage à étudier la construction de son démonstrateur sur le site de Saint-Fons. De son côté, Kem One devra mobiliser toutes les parties prenantes et assister Carbios dans la définition des conditions de mise à disposition du foncier, des principales utilités et des services nécessaires ainsi que dans ses démarches auprès des instances publiques. Pour les études d’ingénierie, la société Carbios sera assistée et conseillée par son partenaire TechnipFMC. Si tout ce déroule bien, le procédé pourrait ensuite être industrialisé à l’horizon 2023.

Un pilotage sur le CRITT Bioindustries à Toulouse

Pour l’heure, Carbios, dont le siège est installé en périphérie de Clermont-Ferrand, opère une unité pilote dont la capacité du fermenteur s’inscrit dans la fourchette 1 à 5 m3. Les essais sont réalisés à Toulouse au sein du CRITT Bioindustries, partenaire du démonstrateur toulousain TWB qui avait réalisé les recherches initiales dans le cadre du projet Thanaplast.

« Nous sommes ravis d’engager de telles discussions avec Carbios. Notre site industriel, implanté dans le berceau de la chimie française, est idéalement situé pour héberger des technologies vertes et innovantes. En tant qu’acteur majeur de la filière vinylique en Europe, nous sommes profondément engagés à promouvoir et à développer des solutions répondant aux principaux défis environnementaux et sociétaux de notre temps » a déclaré Alain Consonni, directeur du site Kem One de Saint-Fons.

Une présélection sur le projet lyonnais Appel des 30

Pour recevoir un coup de pouce supplémentaire, Carbios s’est porté candidat pour la 3e édition du projet Appel des 30, qui vise à accompagner la mutation de l’industrie chimique dans la Métropole de Lyon. A l’occasion de la tenue du salon Pollutec à Lyon, du 27 au 30 novembre, le Metropole a annoncé avoir préselectionné le dossier de Carbios/Kem One dans la catégorie chimie verte, avec 22 autres dossiers. Les candidats présélectionnés ont maintenant jusqu’au 28 février 2019 pour détailler leur projet. Au cours de leur préparation, ils sont mis en relation régulièrement avec les propriétaires de fonciers et divers partenaires.

Car s’il ne se situe pas strictement à un niveau financier, l’appel à projets offre un véritable accompagnement en deux volets. D’abord un accompagnement d’ingénierie réglementaire et technique, volet qui comprend l’aide à la prise en compte des risques technologiques, la conception architecturale et l’aménagement des sites en fonction des réglementations en vigueur. Ensuite, un accompagnement dit d’ingénierie financière, afin de trouver de possibles soutiens et mécanismes de soutien aux projets soumis, via des organismes partenaires comme Bpifrance, l’Ademe, ou la Caisse des Dépôts.

A noter enfin que Kem One a déjà fait l’expérience d’un hébergement de société. Dans le cadre des précédentes éditions de l’Appel des 30, la société a accueilli Deltalys, spécialisée dans la purification de biogaz.

Partager cet article avec :