Carbios ne construira pas son démonstrateur à Saint-Fons

Partager cet article avec :

La société française spécialisée dans le recyclage enzymatique des plastiques Carbios a annoncé le regroupement de ses équipes sur un même site à proximité de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Par conséquent, la start-up ne construira pas son démonstrateur à Saint-Fons (Rhône), comme prévu initialement. Les différentes activités de Carbios – le laboratoire de développement, le pilote et le démonstrateur industriel de sa technologie de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET – seront regroupées sur un site appartenant à Michelin, à proximité des installations clermontoises de Carbios. La localisation exacte n’a cependant pas été communiquée. Ce changement de localisation pour le démonstrateur entraînera un retard de trois mois dans sa mise en service – le site sera opérationnel en septembre 2021 au lieu de juin 2021.

Avec cette signature de lettre d’intention, le fabricant de pneumatiques renouvelle sa confiance dans Carbios et confirme son intérêt pour ses technologies innovantes. Michelin avait participé à l’augmentation de capital de Carbios en juillet 2020. La qualité des structures du site permettra au bioplasturgiste d’améliorer le profil de risques associé à la phase de démonstration industrielle en maîtrisant les coûts et les délais. « Ce regroupement constitue une réelle opportunité pour Carbios de renforcer les synergies de ses équipes et de favoriser la cohérence de l’ensemble de ses activités pour accélérer notre innovation. Cette collaboration avec un groupe d’envergure mondiale tel que Michelin confirme l’attractivité de nos technologies et permettra à Carbios de bénéficier d’un écosystème unique pour poursuivre sa phase d’industrialisation », a déclaré Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Grâce à ce regroupement, la société espère des premières concessions de licences d’exploitation à l’horizon 2023.

Partager cet article avec :