Carbios a présenté ses travaux lors d’une conférence au Canada

Partager cet article avec :
Alain Marty, directeur scientifique de Carbios

La société française spécialisée dans le recyclage enzymatique des plastiques Carbios a présenté ses travaux lors de la XXVème Enzyme Engineering Conference à Whistler (Canada). Cette conférence est l’occasion pour la société auvergnate de faire connaître son procédé novateur de recyclage enzymatique des PET. « Nos avancées préfigurent le déploiement industriel d’une technologie révolutionnaire qui permettra de recycler beaucoup plus largement les plastiques tous les jours. Notre objectif est de fournir aux consommateurs et aux entreprises une solution d’économie circulaire efficace et compétitive pour faire face à la crise mondiale de la pollution plastique », a commenté Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Les enzymes, omniprésents dans l’industrie moderne, ne sont pas communément utilisés dans la gestion du cycle de vie des plastiques. Carbios est la première société au monde à associer les enzymes et la plasturgie pour apporter une véritable solution à cette pollution : les enzymes développées par la société découpent les déchets PET en leurs constituants de base, permettant ainsi de les réutiliser dans les applications d’origine. « Nous croyons que l’ingénierie enzymatique peut apporter une solution industrielle de rupture capable d’améliorer drastiquement le recyclage des plastiques, tout en répondant aux standards environnementaux les plus élevés », a ajouté le professeur Alain Marty, directeur scientifique de Carbios.

Une technologie brevetée

Depuis sa création en 2011, Carbios a développé deux bioprocédés industriels dans le domaine de la biodégrédation et du biorecyclage des polymères, qui sont protégés entre autres par deux brevets américains, délivrés par l’Office Américain des Brevets et des Marques (USPTO). Aujourd’hui, la société possède 116 titres, constituants 30 familles de brevets. Six de ces familles protègent la technologie de recyclage du PET mise au point par Carbios, et cinq sont liées aux enzymes dégradant le PET.

Partager cet article avec :