Cannabinoïdes : Creo se lance dans production de CBG

Partager cet article avec :
Roy Lipski, p-dg de Creo. – (c)Creo

La société américaine Genomatica a fait part du lancement officiel de la société Creo avec laquelle elle travaille en partenariat au développement de cannabigérol (CBG). Roy Lipski et Ramon Gonzalez, co-fondateurs de Creo, travaillent à la mise au point d’un procédé de production de cannabinoïdes par fermentation depuis 2016. « Dès 2015, nous avons reconnu le potentiel inexploité de la biotechnonologie pour améliorer les cannabinoïdes. Travaillant maintenant aux côtés de notre partenaire technologique Genomatica, nous avons construit une solide position de propriété intellectuelle, développé notre technologie de base et sommes prêts à passer à l’échelle commerciale », a déclaré Roy Lipski, p-dg de Creo.

Cette toute jeune société produit du CBG, précurseur à partir duquel tous les autres cannabinoïdes (CBD, THC…) sont synthétisés, à partir de dextrose ou de glycérine issus de végétaux non OGM. « Les plantes synthétisent naturellement le CBG sous sa forme acide, le CBGA, qui est très vite converti en CBD et THC. Il est par conséquent présent en très faible quantité dans la plante, moins de 0,5 % de son poids, et par conséquent difficilement accessible », explique Roy Lipski. Creo espère commercialiser son CBG au premier trimestre 2021. La société vise notamment les marchés des soins de la peau, des cosmétiques, de l’alimentation et pharmaceutique.

Partager cet article avec :