Brevet américain pour la technologie de recyclage enzymatique du PET de Carbios

Partager cet article avec :
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

Le spécialiste clermontois de bioplasturgie Carbios a annoncé la délivrance de son premier brevet américain pour son procédé de recyclage par voie enzymatique de polyéthylène téréphtalate (PET). Délivré par l’Office américain des brevets et parques (USPTO), ce brevet protégera jusqu’en 2033 l’innovation technologique du groupe aidant à dépolymériser spécifiquement le PET issu de déchets plastiques (bouteilles, emballages, etc.) en ses monomères d’origine. « Ce brevet renforce notre positionnement compétitif aux États-Unis sur le recyclage du PET. Cette délivrance de l’USPTO est une reconnaissance du caractère innovant de notre technologie propriétaire », déclare Jean-Claude Lumaret directeur général de Carbios.

Déployer la technologie en Amérique

Outre la propriété intellectuelle, l’acceptation de ce brevet ouvre la voie sur l’expansion de Carbios sur le marché américain (États-Unis, Canada, Mexique), qui représente près de 7 % de la production mondiale de PET (4,6 Mt), et 21 % de sa consommation (14,6 Mt). En étant implanté sur cette région, le groupe clermontois peut ambitionner un déploiement à grande échelle de son procédé de recyclage biologique du PET, en s’affranchissant du tri poussé nécessaire pour les technologies de recyclage conventionnelles (thermomécaniques ou chimiques). La société Carbios travaille actuellement sur la montée en échelle de son procédé en collaboration avec Toulouse White Biotechnology, projet pour lequel il vient de recevoir un financement de 7,5 M€. Dernièrement, il s’est illustré en parvenant en février 2019 à produire des bouteilles en PET 100 % issu de PTA recyclé issu de son procédé de recyclage de déchets plastiques.

Partager cet article avec :