Biosurfactants : Evonik et Unilever s’associent pour une production à l’échelle industrielle

Partager cet article avec :
Evonik produit des biosurfactants utilisés notamment dans les produits ménagers.

Le chimiste allemand Evonik a annoncé le 18 décembre son partenariat avec Unilever dans le but de produire à échelle industrielle des rhamnolipides. Ces biosurfactants, issus de la fermentation de sucres naturels et 100 % biodégradable, ont été utilisés pour la première fois cet été par Unilever dans un produit de nettoyage domestique. Face au succès du lancement de ce produit, le chimiste allemand a entamé le projet d’ingénierie pour concevoir une unité de production à l’échelle industrielle afin de soutenir Unilever dans son intention de commercialisation mondiale. Après Veramaris, la joint-venture avec DSM produisant une huile algale riche en oméga-3, Evonik espère devenir un acteur majeur du marché des tensioactifs biosourcés.

Une première dans le monde de la biotechnologie

« Les biosurfactants sont une technologie révolutionnaire dans l’entretien de maison et au-delà, et nous continuons de diriger l’innovation dans ce domaine. Cette technologie de pointe a le potentiel de transformer fondamentalement la façon dont nous produisons les ingrédients pour les produits de nettoyage », a déclaré Hans Henning Wenk, le vice-président R&D Care Solutions d’Evonik. Sa plateforme de technologie de fermentation aurait permis au chimiste d’être « la première entreprise au monde à utiliser des méthodes biotechnologiques pour produire des quantités à l’échelle industrielle de tensioactifs de haute qualité », composants clés pour les shampoings, gels douches et nettoyants ménagers modernes, et donc de rhamnolipides. « Notre équipe de R&D connaît les rhamnolipides depuis quelques années, mais la technologie et la science n’étaient pas à un point où nous avons pu le faire évoluer et il est resté une invention dans un laboratoire, jusqu’à présent. C’est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à Evonik », a ajouté Peter ter Kulve, président de l’unité Home Care d’Unilever.

Partager cet article avec :