Biopolymères : Kaneka crée une division dédiée aux Etats-Unis

Partager cet article avec :
Le PHBH de Kaneka trouve des applications en emballage alimentaire. (c)Kaneka

La filiale américaine du producteur japonais d’intermédiaires chimiques Kaneka a annoncé la création d’une division dédiée aux biopolymères. Basée à Houston (Texas), cette entité sera en charge de la commercialisation de son poly3-hydroxybutyrate-co-3-hydroxyhexanoate (PHBH) 100 % biosourcé sur le marché américain. Produit via un procédé de fermentation d’huiles végétales, ce polymère s’avère également biodégradable à la fois en conditions aérobies et anaérobies. Il se caractérise par une flexibilité mécanique, une résistance accrue à la chaleur, et ses propriétés de barrière à la vapeur d’eau. Approuvé par la FDA pour un usage alimentaire, le PHBH de Kaneka trouve essentiellement des applications dans la fabrication d’emballage alimentaire : verres, couverts, barquettes, assiettes, etc.

Un renforcement capacitaire en cours

Produisant son PHBH biosourcé et biodégradable depuis 2011, le groupe Kaneka a récemment investi dans la production de ce polymère pour répondre au besoin croissant d’alternatives aux matériaux plastiques issus de ressources fossiles (polyéthylène ou polypropylène). La société procède actuellement à l’extension de son usine implantée à Takasago au Japon, portant la capacité de production à 5 000 tonnes par an. La mise en service est prévue d’ici à la fin de l’année 2018. A plus long terme, le groupe nippon envisagerait de consolider davantage sa production en se dotant d’une usine commerciale de 20 000 t/an.

Partager cet article avec :