Biopolymères : Benvic majoritaire dans Plantura

Partager cet article avec :

Le groupe Benvic Europe, référent du marché des compounds, prend une participation majoritaire dans la startup italienne Plantura. Créée en 2007, elle se dit spécialisée dans le développement et la production de biopolymères (vraisemblablement autour du PLA), avec des grades durables et biodégradables/compostables. L’objectif étant d’utiliser ces matériaux biosourcé pour remplacer les plastiques traditionnels dans certaines applications.

L’intégration de Plantura confirme la stratégie de Benvic Europe visant à :
– intégrer la filière du biodégradable dans son activité historique,
– accélérer son développement dans les biopolymères en s’appuyant sur des partenaires aux expertises de pointe complémentaires,
– renforcer son positionnement d’acteur de référence sur le marché des compounds du futur.

« Cette acquisition marque une étape importante dans la transformation de Benvic Europe, aujourd’hui leader européen des compounds, en acteur précurseur de la filière. Nous sommes désormais forts d’un positionnement de choix pour être le partenaire stratégique de nos clients et nos futurs partenaires en matière de solutions d’avenir. Les biopolymères, qui complètent notre offre actuelle en PVC, sont tout aussi performants et sont, en plus, respectueux de l’environnement. Ils pourront être intégrés dans de nombreux domaines d’applications dont les normes évoluent comme l’alimentaire avec les capsules de café et la vaisselle biodégradables par exemple, mais également l’emballage et le bâtiment, l’automobile ou le médical » a déclaré Luc Mertens, président-directeur général de Benvic Europe.

L’outil de Vinyloop pour booster le secteur biosourcé

En amont de ce projet, Benvic a déjà acquis à Ferrara, en Italie, à proximité d’une ses usines, un site de la société italienne Vinyloop, spécialiste du recyclage de PVC. Vinyloop, coentreprise d’Inovyn (filiale chlorovinyliques d’Ineos), avait lancé une procédure de liquidation, annoncée le 28 juin dernier, en raison d’une conjoncture très défavorable et devait fermer son usine italienne, d’une capacité de 10 000 t/an. 17 salariés étaient concernés par cette décision. Benvic reprend ainsi les actifs et du personnel et entend démarrer à Ferrara une ligne de production de biopolymères et de polymères techniques en 2019.

Partager cet article avec :