Bioplastiques : Ineos et UPM Biofuels s’allient

Partager cet article avec :
UPM et Ineos s’associent pour produire des bioplastiques à partir de tall oil.

L’entreprise finlandaise UPM Biofuels et Ineos ont signé un accord d’approvisionnement en matières premières renouvelables pour la production de bio-polymères, qui seront fabriqués sur le site Ineos de Cologne. Ineos utilisera l’UPM BioVerno, une matière première durable issue d’un résidu de la transformation de la pâte de bois et déjà utilisée dans le cadre d’un partenariat avec Dow, dans son vapocraqueur pour produire des polyoléfines bio-attribuées (selon le principe du biomass balance décrit par BASF). Ces matériaux durables seront utilisés dans une large gamme de produits, des emballages alimentaires en plastique aux produits médicaux et aux tuyaux. The Roundtable and Sustainable Biomaterials, une organisation promouvant les produits et matériaux biosourcés, a certifié chaque étape du processus, à partir de la transformation des résidus à base de bois en hydrocarbures par UPM jusqu’au polymère final, a informé Ineos. Ineos utilisera cette matière première biosourcée d’UPM pour fabriquer des drop-in, « qui ont un impact environnemental positif avéré tout en conservant les mêmes normes de haute performance et de qualité attendues par les clients » garantit le groupe, à l’image de Biovyn, le PVC bio-attribué d’Ineos. Maiju Helin, le directeur marketing d’UPM Biofuels, a salué l’accord entre les deux entreprises qui représente « un grand pas en avant pour la bioéconomie ».

Partager cet article avec :