Bioplastiques : collaboration stratégique entre Bio-On et Acor

Partager cet article avec :

Le spécialiste italien des bioplastiques Bio-On a noué un partenariat avec la coopérative agricole espagnole Acor dans la production de polyhydroxyalcanoate (PHA) biosourcé. Annoncée le 17 décembre, cette coopération vise à étudier et évaluer la faisabilité technique d’une production industrielle de PHA à partir de coproduits ou sous-produits issus de l’exploitation de betterave à sucre via les technologies fermentaires du groupe transalpin. Cette unité pourrait être construite en Espagne sur le site de la sucrerie d’Acor à proximité d’Olmedo. « Nous sommes ravis de commercer ce voyage important qui met la valorisation de nos betteraves à sucres comme matières premières d’un procédé verts sans interférer avec la production en amont », déclare Juan Carlos Rico Mateo, président d’Acor. Avant de poursuivre : « La vision commune des entreprises vers une société durable nous permettra d’établir une base parfaite pour la construction première usine de production de PHA en Espagne ».

Déjà une collaboration en Russie

Ce n’est pas le premier partenariat que Bio-On signe au niveau international pour la production de PHA à partir de coproduits de betterave sucrière. En effet, le groupe a octroyé une première licence de sa technologie de production de PHA au pétrochimiste russe TAIF JSC en novembre 2018. Ayant coûté un investissement de 90 millions d’euros, cette usine, dont la mise en service est prévue pour 2020, pourra produire 10 000 t/an de PHA dans un premier temps. Capacité qui pourra étendue si besoin à 20 000t/an.

Partager cet article avec :