Bioplastique : la biodégradabilité des films Bioska de Walki prouvée

Partager cet article avec :
Walki, leader finlandais de la production de cartons et papiers laminés

Le producteur finlandais de cartons et papiers laminés Walki Plastiroll a annoncé le 12 décembre les résultats des études menées par l’institut finlandais de l’environnement (SKYE) concernant ses films bioplastiques. Ces études avaient pour objectif de mesurer leur biodégradabilité. Résultats : les films Bioska de Walki font partie des plastiques présentant la biodégradabilité la plus rapide. La société, qui utilise l’huile de tall pour ses emballages et conditionnements de lessive, a acquis la société Plastiroll en mai dernier, créatrice des sacs compostables et biodégradables Bioska. Ces films sont à base de polymères naturels issus de plantes et bactéries.

Une dégradation complète après 6 mois en mer

SYKE a étudié différents films d’emballages transparents, dont Bioska 501 et Bioska+, produits de Walki : des échantillons ont été placés dans la mer Baltique, côte Sud-Ouest de la Finlande, pendant deux périodes de temps, à savoir 6 mois et 12 mois. Au bout de la première période, les bioplastiques de Walki ont été complètement dégradés. D’autres tests ont été réalisés en laboratoire pour une durée d’un mois : les résultats de ce test confirment la rapide biodégradabilité de ce matériau. « Ces résultats sont très encourageants car l’UE conteste le plastique conventionnel avec plusieurs nouvelles directives, y compris des interdictions de produits en plastique, certaines entrant déjà en vigueur en 2020 », a déclaré Jani Avellan, directeur R&D et innovations chez Walki.

Partager cet article avec :