Biométhane : Engie fournira l’aéroport d’Heathrow

Partager cet article avec :
Vu du démonstrateur Gaya en cours de construction.

Engie a signé le 13 mars un accord d’approvisionnement en biométhane avec l’aéroport d’Heathrow (Royaume-Uni). Ce gaz vert sera issu à 100 % de la digestion anaérobie de différentes matières premières – toutes produites au Royaume-Uni – et remplacera le gaz naturel qui alimente tous les terminaux de cet aéroport, et ce jusqu’en mars 2022. Ce contrat s’appuie sur un partenariat existant dans lequel Engie fournit du biométhane à l’Energy Center d’Heathrow, ainsi que du gaz naturel à d’autres régions, à l’image de l’accord de coopération technique et commerciale signé avec Göteborg Energi en décembre 2016.  

Diminuer les émissions de carbone 

« L’industrie aéronautique britannique s’est fermement engagée à atteindre le zéro carbone d’ici à 2050 au plus tard. Sur notre chemin vers la décarbonisation rapide de tous les aspects de l’industrie, nous sommes fiers de nous associer à Engie pour éliminer de manière significative le carbone de notre approvisionnement en gaz, une démarche qui nous a également aidé à obtenir le statut neutre en carbone », a déclaré Matt Gorman, directeur du développement durable à Heathrow.  En effet, le biométhane, qui sera injecté dans le réseau par un certain nombre de producteurs locaux, présentent de nombreux avantages : une diminution des émissions de carbone, un soutien pour les sites locaux de production de biométhane ainsi que pour la faune présente sur ces sites.  

Partager cet article avec :