Biojetfuel : Accord de prélèvement entre Gevo et Delta

Partager cet article avec :
Delta Air Lines s’engage à acheter 45 millions de litres de biokérosène à Gevo. – (c)wikipédia

Le producteur américain de biocarburants Gevo a annoncé le 17 décembre la signature d’un accord de prélèvement avec la compagnie aérienne Delta Air Lines. Cette dernière s’est engagée à acheter plus de 45 millions de litres par an de biojetfuel avancés. Il s’agit du troisième partenariat de Gevo pour la fourniture de biojetfuel : un accord a été signé avec Air Total en août 2019 et un autre avec Avfuel Corporation lors d’un évènement en septembre dernier. Cet accord est un exemple de l’engagement de Delta d’avoir un impact positif sur l’environnement et de maintenir son engagement en faveur d’une croissance neutre en carbone, et une réduction de ses émissions de 50 % d’ici à 2050. Delta a également investit 2 millions de dollars dans la société NorthWest Advanced Biofuels pour réaliser une étude de faisabilité pour la construction d’une unité de production de carburéacteurs durables dans l’Etat de Washington.

Du bio-kérosène à base de maïs

« Les investissements à long terme tels que notre accord avec Gevo sont essentiels à l’objectif de Delta de réduire notre empreinte carbone tout en planifiant un avenir plus durable. Le carburant est la plus grande zone d’impact d’une compagnie aérienne et représente donc notre plus grande opportunité de proposer des solutions qui prennent soin de la planète », a déclaré Graeme Burnett, vice-président et responsable de gestion du carburant chez Delta Air Lines. Gevo utilise du maïs industriel non comestible pour produire son biojetfuel. Son procédé permet de séparer les sucres des protéines dans le maïs. Le carburéacteur est ensuite produit à partir des sucres, les protéines étant quant à elles destinées à l’alimentation animale. Le fumier du bétail est ensuite converti dans des digesteurs en biogaz, et les résidus de cette dernière transformation sont exploités comme engrais pour l’agriculture. « Nous travaillons à créer un système d’entreprise qui travaille main dans la main avec l’agriculture pour améliorer la durabilité et réduire les émissions de carbone du carburéacteur tout en produisant des protéines pour la chaîne alimentaire », a déclaré Patrick R. Gruber, directeur général de Gevo.

Le biojetfuel devrait être produit une fois l’expansion de l’unité de production de biocarburants avancés, basée à Luverne (Minnesota, Etats-Unis), terminée. Il devrait être disponible pour Delta Air Lines entre 2022 et 2023.

Partager cet article avec :