Bioéthanol : Praj Industries et Sekab s’associent

Partager cet article avec :
Sekab utilise des résidus de bois pour produire du bioéthanol.

Le groupe suédois de cleantech Sekab et l’ingénieriste Praj Industries ont fait part de leur collaboration autour d’un projet de bioéthanol de deuxième génération. Ce partenariat a pour objectif de faire évoluer, optimiser et commercialiser la plateforme technologique CelluApp mise au point par Sekab. Il s’agit d’une technologie de conversion des résidus de conifères en biocarburants, produits chimiques verts et matériaux biosourcés. Sekab, qui travaille à la valorisation des résidus de l’industrie forestière depuis 2004, est entré en mars 2019 en phase de démonstration pour sa technologie CelluApp à Örnsköldsvik (Suède). Outre ce nouveau partenariat avec Praj Industries, le procédé CelluApp a déjà été sélectionné pour la bioraffinerie de Nordfuel, qui doit entrer en service en 2021 dans le nord de la Finlande.

Passer à l’échelle commerciale

« Sekab peut offrir des solutions de processus uniques grâce à la vente de licences de technologies de prétraitement, de saccharification enzymatique et de fermentation pour les résidus forestiers, qui peuvent être appliquées à la fois dans les usines nouvelles et existantes. La technologie CelluApp doit passer à l’échelle commerciale, étape où Praj Industries sera un très bon complément pour Sekab », a déclaré Monica Normak, vice-présidente exécutive de Sekab E-Technology. A l’image de son partenariat avec l’Américain Gevo, ou de l’équipement de la première bioraffinerie sur base bagasse des États-Unis, Praj Industries est un habitué de la livraison d’usine de bioéthanol produits à base de résidus agricoles.

Partager cet article avec :