Bioéconomie : Deuxième édition des Trophées du ministère de l’Agriculture

Partager cet article avec :

Pour la deuxième année consécutive, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation organise les « Trophées de la bioéconomie ». Ce concours récompense des projets de filière qui proposent de valoriser des bioressources en substitution aux ressources fossiles. Les projets doivent s’inscrire dans l’une des 3 catégories suivantes : biomatériaux, chimie biosourcée, bioénergies.

Les dossiers de candidature sont à déposer dans les Directions Régionales de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF, ou DAAF dans les départements d’outremer) du 3 juin au 15 octobre 2019. Un lauréat sera désigné au sein de chaque région. Les lauréats régionaux concourront alors au niveau national. Un lauréat national sera désigné pour chacune des catégories biomatériaux, chimie biosourcée et bioénergies. Les lauréats nationaux seront récompensés lors du Salon International de l’Agriculture 2020, qui se déroulera du 22 février au 1er mars 2020.

Des débouchés innovants, non alimentaires, primés

Les projets doivent offrir des débouchés innovants, non alimentaires, aux bioressources. Les solutions biosourcées proposées doivent être abouties. Les projets doivent favoriser la structuration de filière, en intégrant l’ensemble des étapes de l’amont à l’aval. Ils doivent être ancrés dans un territoire national. Les projets seront portés par une structure juridique identifiée : collectif ou groupement d’agriculteurs, entreprises, structures fédérant l’amont et l’aval, associations… Le Crédit agricole, partenaire financier, dote le concours de 20000 €. Plus d’informations sur le site du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Des trophées en lien avec le plan d’action de la stratégie bioéconomie

Les Trophées de la bioéconomie entrent dans le cadre du plan d’action 2018-2020 qui fait suite à la publication de la stratégie bioéconomie de la France en 2017. Ce plan d’action se décline en une cinquantaine d’actions opérationnelles réparties en cinq axes. La mise en place de ces trophées fait partie de l’axe 2 :  » promouvoir la bioéconomie et ses produits auprès du grand public « .

Partager cet article avec :