Bioproduits: Neste engage 1,4 Mrd € à Singapour

Partager cet article avec :
La raffinerie de Neste à Singapour (c) Neste – Ismo Henttonen.

Le spécialiste finlandais des produits issus de ressources renouvelables Neste compte engager un investissement d’environ 1,4 milliard d’euros sur son complexe de Singapour. L’objectif est d’augmenter les capacités totales du site de l’ordre de 1,3 million de tonnes par an d’ici à 2022 ! Ce qui devrait plus que doubler les capacités actuelles du complexe du groupe finlandais à Singapour. Actuellement, Neste détient des capacités totales de produits renouvelables de 2,7 Mt/an, répartis entre Singapour, Rotterdam (Pays-Bas, 1 Mt/an) et Porvoo, en Finlande. Le groupe mène plusieurs projets de dégoulottage sur ces trois sites pour porter les capacités à 3 Mt/an à l’horizon 2020. Avec le nouveau projet singapourien, les capacités renouvelables globales de Neste devraient ainsi approcher les 4,5 Mt/an en 2022. Selon Peter Vanacker, président et p-dg de Neste, cet « investissement va renforcer nos avantages compétitifs, basés sur une optimisation globale de notre production et notre utilisation de matières premières issues de déchets et de résidus.Avec notre technologie NEXBTL, les produits renouvelables peuvent être raffinés de manière flexible selon la qualité de la vaste gamme de déchets et résidus employés ». Le groupe est implanté à Singapour depuis 2010, avec une raffinerie entièrement focalisée sur la valorisation de produits d’origine renouvelables. Neste y recense 120 collaborateurs environ.

Un pétrolier devenu acteur de chimie renouvelable

Fondé en 1948 pour la gestion des besoins pétroliers de la Finlande, Neste s’est d’abord développé comme un pétrolier avant de se tourner aussi vers les solutions durables. Le groupe finlandais valorise ainsi des graisses animales ou de poisson issues de la production de viande et de poisson, des résidus de l’industrie des huiles végétales, des huiles de cuisson usagées, ou encore de l’huile de maïs technique (co-produit de l’éthanol). La valorisation de ces matières premières permet à Neste Oil de produire du biodiesel, du bio-kérosène, ainsi que des bio-plastiques et des solvants renouvelables, utilisés dans la formulation de peintures, de colles, de détergents et de spécialités cosmétiques. Les futures installations à Singapour offriront plus de possibilités au groupe pour choisir entre différentes solutions pour ses productions. L’investissement couvrira aussi l’implantation d’infrastructures logistiques additionnelles et améliorera les capacités de prétraitement de matières premières. Les marchés visés sont ceux du transport, de l’urbanisme, de l’aviation, des polymères et des produits chimiques.

 

Partager cet article avec :