Biocontrôle : la phéromone du ver de la grappe de M2i approuvée en Europe

Partager cet article avec :
Charançons piégés par la technologie de biocontrôle de M2i.

Le spécialiste des phéromones pour la protection biologique des cultures et la santé animale M2i a reçu le 22 janvier l’approbation européenne pour une de ses phéromones. Il s’agit de la phéromone du ver de la grappe qui sera exploitée pour la protection biologique des vignes. Grâce à cette autorisation, dont la démarche d’enregistrement a été entamée en 2018, M2i est désormais reconnu comme fournisseur autorisé en Europe en vertu de l’article 29 du règlement européen EC 1107/2009. « L’association de notre expertise en chimie complexe de solutions biologiques (propriété intellectuelle des synthèses et capacités de production) et d’un savoir-faire désormais éprouvé en gestion des dossiers réglementaires nous permet d’annoncer que cet enregistrement d’actif en Europe sera suivi très rapidement par au moins 3 autres », a déclaré Philippe Guerret, p-dg du groupe M2i Life Sciences.

S’inspirer des insectes pour repousser les insectes

Les phéromones synthétisées par la société sont des odeurs naturellement émises par les insectes et reproduites par bio-mimétisme en laboratoire. Elles sont utilisées pour lutter contre les insectes ravageurs, en substitution des insecticides conventionnels.  Ces molécules, « sélectives et respectueuses de la biodiversité, sont la solution la plus prometteuse pour faire face aux nouveaux défis d’une croissance plus verte, plus efficiente et soucieuse de l’environnement ». Le procédé de fabrication de l’actif phéromonal du ver de la grappe, dans le but de protéger les vignes, a valu à M2i le prix Pierre Potier en 2017. Aujourd’hui, en plus de destiner ses solutions de biocontrôle au grand export, M2i est en position de se développer en Europe.

Partager cet article avec :