Biocontrôle : Amoéba s’associe à Stähler Suisse

Partager cet article avec :

Le producteur de biocides biologiques Amoéba a annoncé le 25 mars la signature d’un contrat de transfert de matériel avec Stähler Suisse. Ce partenariat, avec l’un des principaux distributeurs de produits phytosanitaires et de solutions de biocontrôle en Suisse, concerne les produits expérimentaux d’Amoéba contenant le lysat d’amibe Willaertia magna C2c Maky. Ces produits de biocontrôle sont destinés à la vigne et à la pomme de terre. Ce partenariat a pour objet d’étendre l’évaluation de leurs performances : Stähler procédera à ses propres essais en plein champ afin d’évaluer les performances de ces produits dans la prévention des maladies propres aux cultures testées.

Une phase de recherche pour favoriser la commercialisation

« Notre marché est en demande de solutions innovantes de protection des cultures qui soient à la fois efficaces et respectueuses de l’environnement », a indiqué Simon Gasser, responsable du développement et des enregistrements de Stähler. Avec ce partenariat, les deux sociétés entament une phase de recherche ciblée, qui, si elle s’avère concluante, pourrait favoriser le développement commercial des solutions de biocontrôle d’Amoéba. « Le rapprochement d’Amoéba avec les acteurs majeurs de la protection des cultures, comme l’est Stähler sur son marché, participe à la stratégie de développement d’Amoéba sur son activité de biocontrôle. Ces essais présentent un important potentiel de valorisation pour la société et sont une étape essentielle vers un éventuel partenariat commercial », a expliqué Fabrice Plasson, p-dg d’Amoéba. La société rappelle qu’elle « est toujours en phase de tests sur ses applications biocide et biocontrôle et ne commercialise à ce jour aucun produit ».

Partager cet article avec :