Biocontrôle : Agrauxine reçoit une homologation pour un biofongicide

Partager cet article avec :
Le biofongicide Julietta d’Agrauxine. (c)Agrauxine/Lesaffre

Agrauxine, division du groupe Lesaffre dédiée à la protection des plantes, a annoncé l’homologation de sa solution de biocontrôle Julietta. Il s’agit d’un biofongicide élaboré à base de levures vivantes de Sacchoromyces Cerevisiae LAS02. Formulés sous formes de granulés solubles, cette solution s’appliquant par pulvérisation foliaire aide à protéger les cultures contre le botryris (vigne, tomate, poivron, aubergine, fraise, framboise et cassissier) et contre la moniliose (pêches, nectarines et abricots) en agissant par compétition spatiale et nutritive. La capacité de développement rapide de Sacchoromyces Cerevisiae LAS02 contribue à protéger les portes d’entée au botrytis et la moniliose dans les parties sensibles telles que les grappes, les frruits, la plaie de taille ou encore les fleurs.

La matière active qui compose Julietta est exempté de Limite Maximale de Résidus ce qui en fait un produit utilisable pour les cahiers des charges zéro résidu. La dose d’utilisation unique est de 2,5 kg par hectare pour la lutte contre le botrytis et la moniliose. Le nombre d’application autorisée varie en fonction des cultures d’homologation avec un délai avant récolte d’un jour et un délai de ré-entrée dans les parcelles de 6 heures.

Partager cet article avec :