Biocides biologiques : Amoéba en recul sur le premier semestre 2018

Partager cet article avec :

La société spécialisée dans la production de biocides biologiques Amoéba a publié des résultats en recul sur le premier semestre 2018. Le groupe affiche une baisse de son chiffre d’affaires à 62 000 € au 30 juin 2018, alors qu’il avait enregistré 75 000 € il y a un an. Bien qu’Amoéba affirme que ces résultats « sont en ligne avec 2017 », la société admet que les frais de restructuration ainsi que la non-approbation de la substance active de son produit en Europe ont eu un impact significatif sur son bilan. Cependant, l’entreprise indique qu’il détient un niveau de trésorerie suffisant pour poursuivre ses activités jusqu’en août 2019.

Une récente réorientation stratégique

Suite à la non-approbation par l’Echa, Amoéba a défini une nouvelle stratégie s’articulant sur trois axes : la poursuite de son développement commercial aux Etats-Unis, l’évaluation et la validation des options pour mener les process réglementaires en Europe, et le développement d’une nouvelle application en biocontrôle phytosanitaire via la conduite de tests en serre et la recherche de partenaires. Pour soutenir ses ambitions, la société a le projet de lever des fonds via l’émission d’un emprunt obligataire de 6 M€ et indique avoir déjà paraphé un contrat avec Nice & Green pour l’émission de 300 obligations convertibles en actions d’un valeur unitaire de 20 000 €.

Partager cet article avec :