Biocarburants : Neste envisage une restructuration

Partager cet article avec :

Le producteur de carburants renouvelables Neste a annoncé le 14 septembre envisager une restructuration de ses activités à Porvoo et Naantali, en Finlande. La société étudie la possibilité de fermeture de la raffinerie à Naantali afin de concentrer ce site sur des opérations du terminal et du port. Les opérations de raffinerie du site de Porvoo pourraient être transformées en activités de co-traitement des matières premières renouvelables et circulaires. « La transition énergétique se déroule plus vite que prévu. Les prochains investissements d’exploitation et d’entretien de la raffinerie de Naantali ne sont ni durables ni viables dans une situation où il existe une importante surcapacité de raffinage de pétrole à l’échelle mondiale », a déclaré le p-dg de Neste Peter Vanacker.

Une transition accélérée par le coronavirus

Cette décision vient du constat de la baisse de la demande en produits pétroliers fossiles, qui continuera de diminuer dans le temps, alors que la part des solutions d’énergie renouvelable augmente. Et cette réduction de la demande a été accélérée par la pandémie de Covid-19. De plus, les experts estiment que les produits pétroliers fossiles ne devraient pas retrouver leurs niveaux précédents. « Bien que le moment ne soit pas optimal et que cette nouvelle soit regrettable pour beaucoup d’entre nous, les actions prévues pour développer nos opérations de raffinage sont nécessaires de toute urgence pour maintenir les opérations et les capacités stratégiques de raffinage en Finlande et pour garantir la compétitivité d’Oil Products », a commenté Peter Vanacker. La société entamera bientôt des négociations de coopération au sein de la business unit Produits pétroliers et de ses fonctions de support en Finlande. Si ces plans sont mis en œuvre, le Finlandais procéderait à 470 licenciements. Ces modifications permettraient au groupe de réaliser des économies annuelles sur les coûts fixes à hauteur de 50 millions d’euros.

Partager cet article avec :