Biocarburants : Gevo au ralenti jusqu’en 2021

Partager cet article avec :
Gevo Luverne
Unité de production de Luverne dans le Minnesota.

Au cours de la présentation de ses résultats du premier trimestre, le producteur américain de biocarburants Gevo a annoncé que son site de Luverne (Minnesota, Etats-Unis) pourrait rester fermé jusqu’au second semestre 2021. Cette unité de production de jet fuel biosourcé a été mise à l’arrêt le 31 mars pour faire face à la crise économique résultant de l’épidémie de coronavirus. Une suspension d’activité qui s’est accompagnée de la suppression de 30 postes. « En fonction de ce que nous voyons au sujet de la demande en essence et du déséquilibre de l’éthanol, le site restera hors service pour le reste de l’année », a déclaré Pat Gruber, p-dg de Gevo.

Sur le premier trimestre 2020, Gevo a enregistré une perte nette de 9,3 millions de dollars, contre une perte nette de 6,1 M$ pour la même période de l’année précédente. Les plans d’agrandissement du site de Luverne, où deux éoliennes ont récemment été inaugurées, restent en place, tout comme le projet de construction d’une nouvelle unité de production de jet fuel biosourcé. Pour l’instant, les productions d’isooctane et de carburéacteur renouvelables sont assurées par les installations de la société à Silsbee, au Texas.

Partager cet article avec :