Biocarburant : La technologie de TechnipFMC choisie par LanzaTech

Partager cet article avec :

L’ingénieriste TechnipFMC a annoncé la sélection de sa technologie ethanol-to-ethylene, Hummingbird, par l’entreprise de recyclage du carbone LanzaTech. L’Américain espère ainsi produire du carburant d’aviation durable (SAF) en combinant la technologie Hummingbird à sa technologie propriétaire alcohol-to-jet (ATJ), grâce à l’utilisation d’éthanol comme matière première. Cette production de SAF sera réalisée par LanzaJet, filiale de LanzaTech lancée en juin 2020. « L’éthanol, qui peut être produit à partir d’une variété de ressources de déchets disponibles localement, est un substrat idéal pour la production de carburants durables et de composants chimiques. Avec la technologie Hummingbird, nous avons une voie économe en carbone pour les SAF via ATJ pour un secteur qui a besoin de réduire ses émissions, de renforcer sa résilience et sa sécurité énergétique », a déclaré la p-dg de LanzaTech, Jennifer Holmgren.

Une technologie plus sélective

Il s’agit de la première application commerciale de la technologie Hummingbird. Elle est basée sur un processus de déshydratation de l’éthanol en éthylène grâce à un catalyseur propriétaire, permettant ainsi de diminuer la température et d’élever la pression de la réaction. Ce processus se révèle plus sélectif par rapport aux procédés traditionnels ayant recours à des catalyseurs à base d’alumine. Cette technologie, associée à AJT de LanzaJet, sera déployée dans un démonstrateur sur le site de Freedom Pines de LanzaTech à Soperton, dans l’État de Géorgie (États-Unis). Cette unité devrait permettre la production d’environ 38 millions de litres par an de SAF et de diesel renouvelable, à partir de sources d’éthanol durables. Le site devrait entrer en fonctionnement au début de l’année 2022.

Partager cet article avec :