BASF et Glycosyn s’allient dans les oligosaccharides de lait maternel

Partager cet article avec :
Le protagonistes du partenariat entre BASF et Glycosyn.

BASF a signé un accord de partenariat avec la société américaine Glycosyn LLC en vue de développer et de commercialiser des oligosaccharides de lait maternel (human milk oligosaccharides ou HMO) à destination d’adolescents et d’adultes. Auparavant, ces produits étaient surtout destinés à un usage infantile dans les compléments alimentaires, la nutrition fonctionnelle et les aliments à visée médicale.

BASF évoque dans un communiqué de nouvelles preuves scientifiques qui ont montré que le 2’-fucosyllactose (2’-FL), le plus abondant des oligosaccharides présent dans le lait humain, soutient le développement et le maintien d’un microbiome intestinal et d’un système immunitaire sains. Basé sur ses fonctions prébiotiques et sa capacité à inhiber l’adhésion des agents pathogènes et à moduler les fonctions immunitaires, le 2’-FL est un agent très prometteur pour la santé digestive dans divers groupes d’âge, au-delà de la petite enfance.

Aussi grâce à cette collaboration, BASF pourra étendra son offre de 2’-FL, qu’il commercialise déjà sous la marque Prebilac, à destination d’un éventail plus large de clients. Glycosyn poursuivra ses travaux de recherche sur les HMO pour les ouvrir davantage à la santé des adultes.

Le 2’-fucosyllactose produit par voie biotech

BASF produit déjà du 2’-FL par voie biotechnologique en Allemagne, sur la base d’un procédé qu’il a entièrement développé en interne. La flexibilité des installations devrait lui permettre de répondre à une augmentation de la demande.

 

Partager cet article avec :