Antibiotiques : Deinove prêt à démarrer l’essai de phase II pour son candidat

Partager cet article avec :
Georges Gaudriault, directeur scientifique de Deinove

La société de biotechnologie industrielle Deinove a indiqué que les conditions étaient enfin réunies débuter de l’essai clinique de phase II pour son candidat antibiotique DNV3837 contre les infections à Clostridioides difficile (ICD). Mené dans le cadre d’une autorisation (Investigational New Drug), l’essai ouvert et multicentrique est sera conduit en Allemagne et aux Etats-Unis. Le premier patient devrait être inclus à la mi-2019. « Les infections à Clostridioides difficile sont une pathologie à fort besoin médical. Il n’existe aucun traitement intraveineux efficace approuvé pour le traitement des ICD sévères. C’est la raison pour laquelle les centres investigateurs sélectionnés pour cet essai sont extrêmement engagés et motivés par le démarrage de cet essai – ils connaissent bien le besoin. Par ailleurs, avec le démarrage de la production des premiers lots commerciaux, nous nous mettons en ordre de marche pour les prochaines étapes de développement », indique Georges Gaudriault, directeur scientifique de Deinove. Pour le suivi de son essai de phase II, l’entreprise montpelliéraine a noué un partenariat avec la CRO Medplace en janvier 2019.

La production commerciale du DNV3837 déjà lancée

Parallèlement à cet essai, la société Deinove a initié la production du premier lot de DNV3837 à l’échelle commerciale, en vue de la préparation du médicament pour la phase III. Breveté en 2017, la molécule candidate DNV3837 est un antibiotique à large spectre qui cible les bactéries à Gram positif. Ayant démontré une efficacité significative comparé aux traitements de références des ICD, ce composé est administré par voie intraveineuse et agit en s’accumulant la lumière intestinale.

Partager cet article avec :