Antibiorésistance : Franchissement d’étapes importantes pour Deinove

Partager cet article avec :
Bactéries déinocoques utilisées par Deinove. (c)Deinove

La société de biotechnologies montpelliéraine Deinove a publié ses résultats pour l’année 2019 et a fait part du franchissement d’étapes importantes. Le résultat net du groupe s’élève, au 31 décembre 2019, à -10,2 millions d’euros, contre -8,7 M€ à la même date en 2018. Ce résultat est principalement dû au fait de l’avancement du programme clinique d’un traitement des infections gastro-intestinales. Cependant, la société a sécurisé des ressources financières par la mise en place d’un financement par voie d’émission d’obligations convertibles en actions nouvelles (OCA) pour un montant maximum de 15 M€, et dont la deuxième tranche début avril a permis un renforcement de trésorerie immédiat d’un million d’euros. A cela se rajoute un solde de trésorerie de 3 M€ au 31 mars 2020, suite au préfinancement partiel du Crédit d’Impôt Recherche à hauteur de 2,1 M€ et d’un versement d’1,5 M€ par Bpifrance suite à l’atteinte de la deuxième étape clé du programme AGIR. La trésorerie s’élevait à 1,1 M€ au 31 décembre 2019, alors qu’au 31 décembre 2018, elle s’élevait à 3,9 M€.

La R&D motivée par la crise

L’année 2019 s’est conclue de façon plutôt positive pour Deinove. En effet, la société a vu démarrer les essais cliniques de phase II pour son DNV3837, un actif pour le traitement des infections gastro-intestinales sévères à Clostridioides difficiles. Une des molécules actives de DNV3837, la DNV3681, est évaluée par l’armée des États-Unis pour son efficacité contre le bacille du charbon, plus connu sous le nom d’Anthrax. « La pandémie de Covid-19 qui touche l’ensemble de la planète jette une lumière crue sur l’enjeu mondial de la recherche sur les maladies infectieuses. Au-delà des impacts immédiats, cette crise est une motivation supplémentaire pour l’ensemble des équipes de Deinove dans la recherche et le développement de nouveaux antibiotiques », a déclaré Charles Woler, p-dg de Deinove. La société a également élargi son portefeuille d’actifs cosmétiques avec le lancement, début 2020, de Luminity et Biome Oléoactif.

Partager cet article avec :