Actif cosmétique : Deinove lance Biome Oleoactif

Partager cet article avec :
Anne Rossignol Castera, présidente fondatrice d’Oléos.

La société de biotechnologies montpelliéraine Deinove a annoncé le 18 mars le lancement commercial de Biome Oleoactif en avril 2020. Ce principe actif, premier actif cosmétique né de la collaboration avec Hallstar France, est produit par fermentation à partir d’un micro-organisme extrêmophile issu de la collection de Deinove, et formulé dans un mélange de cire liquide de jojoba et d’huile d’avoine. L’extraction est réalisée grâce au procédé breveté d’oléo-éco-extraction mis au point par Hallstar France. Biome Oleoactif contient des acides gras originaux, spécifiques au monde bactérien, et est complété par des lipides polaires, connus pour leurs propriétés hydratantes et leur fonction de vecteurs efficaces de principes actifs. « Biome Oleoactif est le premier actif que nous développons sur la base des trésors cachés du monde microscopique. Il est la source de composés innovants, que l’on ne retrouve pas dans le reste du monde naturel, y compris végétal », a déclaré Anne Rossignol-Castera, directrice générale et scientifique de la division actifs naturels d’Hallstar. 

Prendre soin des bactéries de la peau 

Cet extrait à effet prébiotique permet d’équilibrer le microbiote cutané et de maintenir l’intégrité de la barrière épidermique. Il favorise la santé, la jeunesse et la beauté de la peau. En effet, les micro-organismes naturellement présents sur la peau jouent des rôles de protection : anti-inflammatoire, anti-infectieux, antioxydant et réparateur. Il est donc considéré comme faisant partie intégrante de la barrière cutanée qui permet de maintenir une peau saine. « Avec cet actif, nous nous positionnons comme un acteur clé dans le déploiement de solutions innovantes relatives au microbiote cutané, qui fait l’objet d’un intérêt grandissant au sein de l’industrie cosmétique. La plupart des souches de Deinove font partie d’espèces bactériennes présentes dans le microbiote humain, ce qui nous ouvre de multiples opportunités dans le développement d’actifs pro/post-biotiques », a commenté Coralie Martin, responsable marketing de Deinove 

Partager cet article avec :